Michel-Ange, la force créatrice

Elève du Pérugin dont il adopte la douceur et la palette lumineuse, Raffaello Sanzio dit Raphaël s’installe à Florence en 1504. La République florentine a fait venir à son service deux figures emblématiques de la Renaissance : Léonard de Vinci et Michel-Ange. Ces deux artistes vont marquer le travail du jeune Raphaël : les sfumato de De Vinci et la puissance de Michel-Ange parachèvent sa formation. Il garde pour autant un style propre et ses compositions sont caractérisées par une atmosphère sereine et des couleurs denses. L’art de Raphaël devient une référence du classicisme florentin. En 1508, le pape Jules II l’appelle à Rome et ouvre ainsi la dernière page de sa carrière. Raphaël travaille aussi bien à la décoration des salles du Vatican, au chantier de la basilique Saint Pierre qu’aux fouilles de Rome dont il a pris la direction. Si l’activité romaine de Raphaël est extrêmement intense, l’artiste est rattrapé par une santé fragile et s’éteint en 1520 à 37 ans.

…………………………

Par l’association Des mots et des arts
www.desmotsetdesarts.com

Mercredi 12 décembre 2018, 19 h 30
Sur réservation – Information au 01 72 42 45 74

RESERVEZ VOS PLACES !

Tags: