Drapeau Blanc

Trésors retrouvés de la musique moldave     

Quand la pianiste Ecatarina Baranov parle de son pays, la République de Moldavie, et quand elle évoque le projet qui l’habite, celui de sauver de l’oubli son patrimoine musical et pianistique, on peut l’écouter des heures.

Qui connaît ce petit pays, ballotté par l’histoire, étouffé sous des décennies d’emprise soviétique ? En 1991, la Moldavie a retrouvé son indépendance. Mais aujourd’hui, elle est resserrée dans des frontières réductrices, et orpheline de plusieurs de ses anciens territoires, inclus en Ukraine ou en Roumanie. Elle est aussi orpheline de sa musique, tout à fait méconnue, et presque disparue.

C’est cette musique moldave qu’Ecatarina Baranov est en train de redécouvrir et de faire revivre.

Ses doigts de pianiste virtuose vous en diront là-dessus plus encore.

Avec les musiciens qu’elle a rassemblés dans son Ensemble ARC Musical-historique, et avec son amie Nana Chikashua, Ecatarina Baranov va nous ouvrir les portes d’une musique sensible, colorée, joyeuse, romantique, qui a puisé son inspiration dans le folklore de son peuple et qu’elle ne demande qu’à partager.

Ecatarina Baranov et Nana Chikashua : piano

Avec l’ensemble instrumental ARC musical-historique : violon, alto et violoncelle, flûte, hautbois et clarinette.

Vendredi 06 octobre 2017, 20 h 30
Entrée 12 €
Réservation au 06 07 34 78 20 ou sur drapeaublanc92@gmail.com

Concert donné au bénéfice de l’association Drapeau Blanc, pour ses projets de développement au Mali (maraîchage et scolarité)
Plus d’infos sur http://drapeau-blanc.over-blog.com

Tags: