Du baroque au néo-néoclassicisme

Si le Baroque se répand dans toute l’Europe catholique du XVIIe siècle en diffusant les idées de la Contre-Réforme, le Classicisme ne tardera pas, sous l’égide de Louis XIV, à réhabiliter ordre, grandeur et mesure au service du pouvoir. Après la mort du roi, les mœurs se relâchent à la cour et les goûts se modifient. Fêtes galantes, frivolité et insouciance entraînent aussi les arts à leur suite. En réponse, le néoclassicisme s’insurge et impose bientôt son goût pour l’Antique. Une Antiquité réinventée.

…………………………

Par l’association Des mots et des arts

www.desmotsetdesarts.com

Mercredi 17 janvier 2018, 19 h 30
Entrée libre

 

Tags: